Le Monétarisme

Catégorie: Economie
écrit par: ronan

Il s’agit d’un courant de pensée économique. L’essence du monétarisme se défini par une action d’un gouvernement pour mener une politique monétaire stricte dans le but de limiter la quantité de monnaie en circulation. Cette théorie vient contre dire sur de nombreux points celle de Keynes.

Bien que la pensée économique du Monétarisme ne soit pas récente, elle a été remise au devant de la scène par Karl Brunner qui le premier a utilisé le terme de monétarisme dans un article publié en 1978 puis largement diffusée par l’économiste Milton Friedman.

L’idée majeure des monétaristes est que la monnaie joue un double rôles :

Elle agit sur le taux d’inflation et est responsable des récessions les plus graves. L’autre élément constitutif de cette pensée économique est une opposition à un Etat interventionniste dans le domaine économique. Dernier élément majeur mais cette liste n’est pas exhaustive, le volume de la masse monétaire influe sur le niveau des prix et donc l’inflation. Les monétaristes se proposent de contrôler la croissance des prix et des salaires par le contrôle de la masse monétaire et en particulier les taux d’intérêt de la Banque centrale. En résumé, plus la masse monétaire est importante, plus le niveau des prix et l’inflation seront élevés. Il suffit donc au gouvernement de limiter la quantité de monnaie en circulation pour réduire les tensions inflationnistes.

La politique monétariste a été mise en œuvre de façon quelque peut rigide par des organismes internationaux tel que le FMI et la Banque mondiale, ce qui a eu pour conséquence de très grave crise d’austérité sur certains pays d’Afrique et d’Amérique du Sud. En effet, limiter la gestion de l’économie par une réduction drastique du taux d’inflation implique de ne pas tenir compte que l’un des effets de cette politique est un accroissement du chômage.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)