Investissement Immobilier : La peur des mensualités à rembourser vous fait perdre de l’argent

Catégorie: Immobilier, Stratégies et Investissements
écrit par: ronan

L’investissement immobilier est un excellent moyen de développer son patrimoine, mais aussi à terme de se constituer une source de revenus passifs grâce aux loyers que vous pouvez en tirer.

Souvent d’ailleurs, on peut obtenir des taux de rentabilités qui sont bien meilleurs que la plupart des produits financiers proposés en gestion de type « bon père de famille » (à moins de choisir des produits financiers à haut risque, ce qui n’est pas forcément une bonne idée en période d’instabilité des marchés, de crise financière ou d’incertitude sur l’économie…).

Investir dans un appartement à louer

Bref, investir dans la pierre est très tentant, mais souvent on préfère attendre d’avoir un capital à placer pour se lancer, ce qui n’est pas obligatoirement une bonne idée ! Bien évidemment, il est rassurant d’attendre d’avoir accumulé un bon petit pactole avant d’acheter son premier bien d’investissement… Pourtant, les prêts peuvent s’avérer un bon levier pour se lancer rapidement, certes avec un peu de risque et de sueurs froides au moment de signer le prêt, mais c’est quelques années plus tard qu’on se rend compte qu’on a bien fait de ne pas attendre !

En effet, plus tôt vous investissez dans l’immobilier et :

  • plus tôt vous aurez remboursé votre prêt et profiterez de vos revenus locatifs
  • plus tôt vous bénéficierez de la plus value (votre appartement ayant pris de la valeur pendant les années de remboursement du prêt)
  • plus tôt vous apprendrez les mécanismes financiers sous-jacents aux investissements immobilier
  • plus tôt vous comprendrez les subtilités de la fiscalité en matière d’immobilier
  • plus tôt vous pourrez appliquer avec un nouvel investissement ce que vous aurez appris (de vos erreurs et de vos découvertes)

Ce qui nous freine généralement à investir dans un bien locatif c’est justement la peur de devoir rembourser un prêt bancaire et de ne pas en avoir les moyens financiers de rembourser ses mensualités à la fin de chaque mois.

  1. Mais si vous mettez votre bien en location, vos revenus locatifs vont déjà couvrir tout ou partie de vos mensualités.
  2. Par ailleurs, si vous ne choisissez pas le « micro foncier » pour votre déclaration d’impôts, vous pourrez déduire de vos revenus locatifs le montant des intérêts d’emprunt et vos travaux (par exemple de restauration ou d’aménagement de l’appartement)
  3. Enfin, vous pouvez allez beaucoup plus loin en jouant avec la notion de déficit foncier et obtenir un montage financier optimisé pour réduire votre impôt tout en remboursant votre investissement…

Bien évidemment, il n’est pas question de se mettre le couteau sous la gorge sans comprendre le risque pris en contractant un prêt immobilier. Les banques sont justement là pour donner des conseils, mais l’expérience m’a montré que la plupart des conseillers en agence bancaire connaissent très peu les subtilités et propose un prêt sans réel accompagnement de l’investissement. Il est donc important de faire le tour des banques pour récolter les conseils de plusieurs sources différentes, puis de creuser en faisant ses propres recherches sur Internet, et enfin de faire ses propres simulations grâce à Excel par exemple…

Après avoir investi dans un premier bien immobilier et avoir vaincu sa peur de franchir le pas de l’investissement, on se rend compte qu’on aurait dû se lancer beaucoup plus tôt (c’est ce que je me suis dit…et c’est ce que j’ai entendu de la bouche de plusieurs amis ayants franchi le pas de l’investissement locatif).

Rien ne vous empêche d’ailleurs de commencer avec un tout petit investissement dans une place de parking pour expérimenter la démarche !

Je te suis complètement. Plus le temps passe et plus je me dis que j’aurais du investir plus tôt. Faire le tour des banques est un bon conseil. Je l’ai fait moi même et cela m’à permis de découvrir des montages financiers très intéressant.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)