Bilan 2011 : Les résultats de mes investissements

Catégorie: Marchés Financiers
écrit par: ronan

Quels résultats avez-vous obtenu avec vos investissements sur l’année 2011 ? Comment se comparent-ils par rapport au reste du marché ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour la gestion de votre portefeuille ? Avez-vous procédé à une ré-allocation de vos actifs à la suite de ces résultats ? Avez-vous rééquilibré votre portefeuille pour conserver votre allocation initiale ? Voici l’analyse sur mon portefeuille à titre d’exemple à l’issue de l’année 2011.

Placement-Bourse-gain-perspectives

Les résultats sur l’année 2011

Je peux suivre les résultats de mes investissements au jour le jour grâce à une simulation de mon portefeuille sur Morningstar.fr. Mais c’est toujours avec le relevé trimestriel au format papier que je suis certain des performances réalisées. Il existe toujours une petite différence entre la simulation, imparfaite, et la réalité. Pour une année donnée, c’est donc en mars suivant que je peux tirer un bilan définitif de l’année passée.

Sur 2011, mes placements en cours via une assurance-vie m’ont rapporté -15%. 2011 a été une mauvaise année pour les investissements en Bourse. Cette performance est proche de celle du CAC40 qui a plongé de -16,95% sur l’année 2011. Les professionnels ont à nouveau parlé de krach boursier à l’été 2011, après celui de 2008.

Suite au krach de 2008, j’avais décidé de placer 20% de mes investissements sur de l’or. En période de crise, l’or est une valeur refuge. Cela s’est encore vérifié en 2011. Cela permet à mon portefeuille d’être moins volatile. Avec mon allocation d’actifs précédente, les résultats sur 2011 auraient été moins bons.

 

Les enseignements à tirer

Vous trouverez en bas de cet article les liens vers les bilans de mes investissements depuis 2005. En 2006, mon portefeuille avait progressé de +60%. En 2007 la hausse était de +23,7%. Le krach boursier de 2008 avait fait baissé mon portefeuille de 40%. Le rebond de 2009 avait permis d’éponger ces pertes avec une hausse de +88%. Enfin en 2010, une belle hausse de +23,5% permettait de bien repartir.

Suite au krach boursier de 2008, j’avais mis en place une alerte sur mon portefeuille pour me signaler par mail toute baisse d’un fonds de plus de 15%. En effet, investissant sur le long terme, je ne suis pas mon portefeuille au quotidien. Par contre lors d’un krach boursier, la baisse est très rapide, en peu de jours. C’est un vrai plus d’être alerté de manière à pouvoir analyser la situation au bon moment.

J’ai reçu plusieurs de ces alertes sur l’année 2011. A chaque fois j’ai décidé de ne pas intervenir. Une baisse de 15% est mon seuil psychologique au delà duquel je souhaite être tenu au courant, mais cette année la baisse n’est pas allé beaucoup plus loin dans mon cas. Mon retour d’expérience est que ces alertes sont efficaces et je vous engage à les mettre en place, avec le seuil qui vous convient, si vous pouvez le faire.

 

Les arbitrages

J’ai décidé de ne rien changer pour l’année 2012. J’ai toujours la même confiance dans les fonds dans lesquels j’ai investi. L’année 2011 a été globalement mauvaise sur l’ensemble du marché et mes fonds n’ont pas encore produit tout leur potentiel de mon point de vue.

Je reste sur une petite poignée de fonds, cinq pour être précis, pour ne pas être trop diversifié et ne pas trop diluer les performances des meilleurs fonds. Aujourd’hui chacun ne représente pas exactement 20% de mon portefeuille, mais c’est le cas à 1 ou 2% près.

L’année 2012 commence plutôt bien, avec une progression de +15% de mon portefeuille depuis le mois de janvier. Les pertes de 2011 sont quasiment déjà effacées. Nous verrons bien comment se passera le reste de l’année. Je vous publierai évidemment la suite dans un prochain article.

Et vous, quels ont été vos résultats sur l’année 2011 ? Quels enseignements en avez-vous tiré dont pourrait bénéficier le reste de la communauté ? Quelles sont vos décisions en matière d’investissements pour l’année 2012 ?

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)